La théorie de la création / 2012

La performance La théorie de la création est inspirée par des textes philosophiques et d’esthétique d’art, des analyses théoriques de la création et ses processus que Dorota Kleszcz réinterprète de manière impétueuse et très physique. L’artiste se mettre en scène en passant du concept primaire à la réalisation à travers de nombreuses inspirations visuelles, dans le but de créer une scène- apothéose performative nourrissant son esprit.

Performance se construit en 3 étapes:

– Intuition initiale
– Développement intellectuel de la conception de l’œuvre
– Réalisation de l’œuvre

‘‘La création artistique est de créer des œuvres d’art, et donc d’ajouter au monde dans lequel nous vivons, quelque chose de nouveau, qui n’a pas encore existé, et que cette chose apporte certaines valeurs.(…) Au début du processus créatif, l’inspiration reste un mystère même pour le créateur. Tout ce que l’artiste peut faire est de s’ouvrir aux inspirations : se trouver dans une situation particulière par exemple aller à la mer, de s’inspirer de la science, d’affiner sa propre sensibilité esthétique et de regarder autour de soi…’’

‘‘Processus de création’’ de Janina Makota

Sources et inspirations :

Littérature:

Études esthétiques Académie des sciences Institut de Philosophie et de Sociologie Pologne 1981
Volume XVIII Création artistique, processus de création de Janina Makota

Peintures:

Honoré Fragonard Écorche d’un cheval et de son cavalier entre 1766 et 1771 ; Caspar David Friedrich Le Voyageur contemplant une mer de nuages 1818 ; Lucas Cranach l’Ancien, Hercule et Antée 1520-1530; John Everett Millais Ophelia 1852 Charles Mengin Sappho 1877 ; Ferdinand Hodler La Nuit 1889-1890 ; Théodore Géricault  Étude de pieds et de mains /Têtes-de-suppliciés 1818-1819 ; Francisco Goya Saturne dévorant ses enfants 1821-1823

Film:

Katsuhiro Otomo, Akira 1991 / Shinya Tsukamoto, Tetsuo 1989


Performance : La théorie de la création (The Theory of Creation) is inspired by philosophical and aesthetic texts, theoretical analyses of the creation process that Dorota Kleszcz reinterprets in a very physical and impetuous manner. The artist stages herself, going from the primary concept to its completion through many visual inspirations, in order to create a performative apotheosis-scene feeding her mind.

The performance is built in three stages :

– Initial intuition

– Intellectual development and conception of the work

– Implementation of the work

‘‘Artistic creation is to create works of art, and thus to add to the world we live in something new, that has not existed yet, and this thing brings certain values. (…)

At the beginning of the creative process, inspiration remains a mystery even to the creator. All the artist can do is to be open to inspiration : to be in a particular situation, for example going to the sea, to learn from science, to refine one’s own aesthetic sensibility and look around… » ‘‘Creation process’’ by Janina Makota; Aesthetic Studies. Academy of Sciences. Institute of Philosophy and Sociology Poland 1981. Volume XVIII Artistic creation.